Tel que prévu en Belgique, à l’approche de l’âge adulte, la prise en charge des MENA par les centres fédéraux touche à sa fin. Cette période de transition est critique et, pour certains jeunes, elle est particulièrement compliquée. La qualité de cette transition est un enjeu majeur afin d’assurer  leur autonomie et leur intégration sociale et économique. Le projet de la Maison Babel vise à mieux préparer ces jeunes vulnérables à la vie en autonomie, en leur proposant un logement de transit et un accompagnement leur permettant de construire leur projet de vie. 

Ces deux logements  proposent donc un régime transitoire entre les prises en charge fédérales jusqu’à l’âge de 18 ans et l’autonomie pure et dure lorsque les jeunes atteignent leur majorité. 

  • Le public

Les maisons de transit  accueillent et hébergent des MENA ayant obtenu un statut de séjour en Belgique et ayant besoin d’un accompagnement à la mise en autonomie. Les jeunes intègrent le projet lorsqu’ils quittent le réseau d’accueil. Le projet s’adresse à des jeunes garçons âgés de 17 à 20 ans et vise l’accueil de jeunes particulièrement vulnérables et/ou qui nécessitent un accompagnement au-delà de leur majorité.

Conditions d’accès aux logements de transit :

  • Avoir au moins 17 ans  au moment de la prise en charge ;
  • Résider en Belgique sans parent ou personne légalement responsable ;
  • Être en mesure, moyennant un accompagnement soutenu, de vivre en logement semi-autonome ;
  • Avoir droit à l’aide sociale ;
  • Avoir ou souhaiter mettre en œuvre un projet de formation ;
  • Adhérer au projet communautaire de la Maison Babel.

 

  • Les objectifs 

L’objectif principal de ce projet est l’autonomisation des MENA grâce à une transition douce entre les centres fédéraux et l’indépendance totale. 

Centres fédéraux Maison Babel Vie en autonomie

A travers un accompagnement soutenu et personnalisé, nous mettons tout en œuvre pour préparer les jeunes à vivre seuls dans les meilleures conditions possibles. 

Notre accompagnement a pour objectif de favoriser l’acquisition de compétences et de qualifications par les jeunes, de développer leur tissu social et contribuer à leur intégration en tant que citoyens critiques et responsables. Nous assurons également un suivi une fois que le jeune a quitté la maison pour un autre logement. 

  • Les lieux

Nous disposons de deux maisons communautaires : une à Forest et une à Schaerbeek. qui peuvent accueillir jusqu’à 9 jeunes.  

Le logement situé à Forest, dans le quartier du Bempt comporte 4 chambres  et celui situé à Schaerbeek à proximité de la place Meiser comporte 5 chambres. Les jeunes y vivent en colocation. Ils partagent donc certains espaces, tels que la cuisine, le séjour, les sanitaires et le petit jardin.